• Otto-Stop...!

     

     

    Otto-stop… !



    Otto-Stop...!
     

     Otto et Matic…

     

    Un dogue, l’autre jour, me prit en auto-stop,

    Je venais de Collioure et partais pour Saint Trop ;

    Je n’avais plus d’euros pour un billet de train

    Et mes jarrets, cabots, manquaient par trop d’entrain.

     

    J’ai ressenti d’emblée qu’en dédommagement,

    Le dog avait l’idée d’un licencieux paiement ;

    Etant un peu pressée, j’ai sommé le galop

    Histoire d’enclencher la marche commando…

    Usant son plein des sens, je l’ai fait se presser

    Assurant que l’urgence était récompensée ;

    Très peu doté en flair l’idiot n’a pas compris

    Qu’en titillant ses nerfs j’émoussais ses envies…

    Arrivé à Saint Trop, l’Otto n’en pouvait plus,

    Moi, je frôlais le top, tout juste un peu fourbue,

    Sans réclamer son dû le sot s’est endormi,

    Offrant à ma vertu un légal sauf-conduit…

     

    Plus les têtes sont grosses et moins elles contiennent,

    La dimension des os n’influe point sur les gènes ;

    C’est chance cependant pour le futé clébard

    Que cet Otto, collant, faisait fi des radars…

     

    KERFON LE CELTE

     

    Otto-Stop...!

     

     


     

    Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Juin 2014 à 10:09
    josette

    un dog averti se joue des rats dare-dare

    2
    Samedi 21 Juin 2014 à 14:14

    A ne surtout pas confondre avec les rats d'art de l'opéra...!

     

    KLC

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :