• Marie-Cendrillon...

     

    Marie-Cendrillon…

    Une lointaine petite cousine de l’autre

     

     

     

    Le temps s’est écoulé, et Marie-Cendrillon,

    A ne pas s’en soucier, s’est retrouvée marron ;

    Aux douze coups sonnés par le vieux carillon,

    Sa robe en fils dorés s'est changée en chiffon.

     

    La cucurbitacée, carrossée en carrosse,

    S'est très vite lassée du caprice de gosse ;

    Plutôt que plus attendre et voir surgir la rouille,

    Elle a voulu reprendre une allure de citrouille.

    J’imagine qu’après, la donzelle en haillons,

    A produit ses effets sur un maître étalon ;

    Elle a dû négocier (je suppute en nature),

    Pour être déposée à son home en voiture.

     

    A trop vouloir péter plus haut qu’on a le cul,

    Quand vient la vérité on est souvent déçu ; 

    La Marie-Cendrillon, le prochain coup, c’est clair,

    Tournera son jupon dans les bals populaires.

     

    KERFON LE CELTE

     

     

     

    Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :