• Le long voyage de la Noiraude…

    Le long voyage de la Noiraude…

      

    null
    Ben alors !!!
     De quoi j'mamelle...?

     

     

    "Noiraude", la laitière, est sortie du camion
    Où elle est grimpée hier quittant son Lubéron.
    Elle monte à Paris, managée par Marcel,
    En vue d’un premier prix au concours de mamelles…

     

    Après le long périple elle sent, aux souliers,

    Un endroit - pas terrible – austère et désherbé ;

    Cependant elle sait que, comme d’habitude,

    Ce grand hangar propret cache des turpitudes…
     Echappés d'un essaim des voyeurs vont venir,
    Le métropolitain va bientôt les vomir ;
    Il y a ceux qui aiment et ceux qui n’aiment pas,
    Ceux qui vont, ceux qui traînent et n'en finissent pas…

    Et, cette année encor, le gotha politique
    Viendra (franco de porc) livrer ses polémiques …
    « Noiraude » broie du noir, le blues l’accompagne :
     Il règne en cette foire un parfum de campagne…



     KERFON LE CELTE
     


     ligne.gif




     

     

    Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Février 2015 à 17:18
    Josette

    découvrir c'est charmant 

    une Noiraude hors des champs

    pas de gadoue ni lisiers

    qui tacheraient de beaux souliers

    juste un parfum rustique

    à observer sur les mimiques

    vraiment le lait vient des mamelles

    et non des bouteilles arc en ciel

    la ruralité il n'y a que ça de vrai

    dit-il en rejoignant le Quai d'Orsay

    2
    kerfon le celte
    Samedi 21 Février 2015 à 19:55
    Sévères ces vers sortis du vert des prés...
    Je lève mon verre et te souhaite un dimanche ensoleillé. ..
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :