• A mots couverts...

      

    A mots couverts…

     

     

     Vous êtes habitués à mes petits potins

    Que j’offre, sans compter à vos petits matins ;

    Simples calembredaines ou feux follets à larmes,

    J’aime quand ils sont zen ou encor qu’ils désarment.

     

    Si un jour le docteur vous trouve un peu pâlot

    Vite courez sur l’heure au rendez-vous des mots,

    Rire est le seul moyen (au diable la chimie)

    Pour repousser du groin les affres de l’ennui…

    Les lectures, ici, n’ont point d’effets pervers,

    Sans besoin d’être inscrit (*) on peut les boire au vers,

    Alors profitez-en, les caprices des lunes

    Pourraient, tout simplement, lasser le porte plume…

     

    Vais-je offrir très longtemps ces ballades au long cours

    Qui viennent, simplement, ponctuer chaque jour ?

    Il se peut que demain, fatigué, l’âme blette,

    S’ouvre au petit matin un régime sans Celte

     

    (*) = c’est pourtant fortement recommandé par d'éminents spécialistes.

     

    KERFON LE CELTE

     

     

     

    Blogmarks

  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Mai 2014 à 15:27
    josette

    je préfère siroter tes "vers" que d'être dévorer par les vers

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :